Ce sont des athlètes comme les autres qui font des choses pas comme les autres. Ils utilisent le masque d’hypnose connecté HYPNOS dans leur pratique sportive quotidienne et vous livrent leurs impressions.

Présentez-vous et votre expérience de sportive trail/ultra trail

J’ai pris un dossard pour mon premier trail il y a 3 ans. Je courais jusqu’alors pour m’entretenir physiquement et me préparer pour le tennis que je pratiquais en compétition également. La dimension mentale m’intéressait déjà beaucoup pour la pratique de ce sport. Je faisais des séances d’auto-hypnose pour me préparer l’année où je suis parvenue pour la 2è fois au championnat de France 3è série à Roland Garros.
J’ai progressivement augmenté les distances, une dizaine de kilomètres la 1ère année puis une vingtaine et assez rapidement une cinquantaine et depuis peu l’Ultra trail.
Cette année je gagne le trail du Glazig 54kmje suis 3è au trail blanc du Sancy 30 km2è au trail de Guerlédan 58km et 1ère avec ma sœur à la Fire and Ice Ultra 250 km par étapes en Islande.

Qu’est-ce qui vous plait dans ces événement de haut niveau? 

Ils nécessitent une bonne connaissance de soi et permettent d’explorer, dépasser ses limites, développer et exploiter ses ressources. Ils mettent en jeu une bonne gestion de l’effort mais aussi de ses émotions. Le mental est une dimension incontournable et c’est aussi cela qui me passionne.

Comment réalisez-vous votre préparation mentale et physique pour ce type de course? Quel est l’apport du masque HYPNOS-Mental-Sport dans votre approche et votre préparation?

Je préparais moi même mes séances physiques jusqu’en décembre dernier. J’ai un certain bagage de connaissances en tant que professeur d’EPS. Maintenant c’est Fred mon coach qui me concocte mon programme d’entraînement. Il est vraiment varié et je lui accorde une pleine confiance, ce qui accroît je pense son efficacité. Je cours 4 à 5 fois par semaine et à cela s’ajoute une séance de renforcement musculaire. 
22008961229Emmanuelle en pleine session HYPNOS à l’aéroport
Depuis plusieurs années j’accorde une place à la préparation mentale sous forme d’auto-hypnose avant une épreuve. J’affectionne particulièrement ce pendant de la compétition. Mais je commençais un peu à m’essouffler et à manquer de contenu. Depuis que j’ai le masque, la préparation commence à s’étendre aux semaines précédents les courses. Je prends du plaisir à m’accorder ces séances, que ce soit pour me motiver, pour entretenir ma combativité, ou encore pour la récupération. Lors de la course Fire and Ice, j’ai particulièrement apprécié la séance « Ressources » qui permet de développer et réunir les ressources utiles à l’échéance. J’ai actionné ces leviers pendant la course et ça m’a beaucoup aidée.
 

Pour conclure quels sont vos prochains objectifs?

Il me reste 2 courses de trail long pour le challenge Ouest Trail Tour en Bretagne. Ensuite je pense faire le Mut 120 km à Madère. Et nous regardons déjà avec ma sœur pour une nouvelle course extrême par étapes.